Profession de foi d'Alain Duchesne

Chères habitantes, chers habitants  de la  6ème circonscription du Nord

L’ augmentation de la compétitivité de nos entreprises, la lutte contre le chômage, la réduction de notre dette publique, la distribution plus équitable de notre richesse, la transition écologique, la place de nos aînés,  sont autant d’enjeux auxquels la France devra faire face dans les cinq prochaines années. Pour relever ce défi,  notre pays a besoin que nous rassemblions autour d’un centre fort, au-delà des clivages politiques, celles et ceux qui souhaitent s’unir pour créer pour chacun d’entre nous les conditions d’un avenir choisi.

Réduire le coût du travail tout en assurant aux salariés une meilleure protection sociale, favoriser l’émergence d’une Europe forte, protectrice, capable de négocier d’égal à égal avec les grandes puissances mondiales, créer les conditions d’un nouveau modèle de croissance soutenue et durable : c’est ce qu’autorise le projet porté par Emmanuel MACRON.

J’ai, à de nombreuses reprises, expliqué la pertinence du programme économique et social développé par notre nouveau président. Je l’ai défendu avec conviction, dans des débats, devant vous, dans les médias. J’ai été le seul élu de notre circonscription à donner son parrainage à Emmanuel MACRON. Ce programme doit désormais se décliner sur l’ensemble du territoire national : chacune des  577 circonscriptions de notre pays  doit pouvoir bénéficier de ses effets de relance.

Vous êtes nombreux à connaître mon implication lorsqu’il s’agit d’œuvrer pour donner des solutions aux jeunes sans emplois sur notre territoire : développement de l’apprentissage, mise en relation écoles-entreprises.  Vous connaissez ma ténacité lorsqu’il s’agit de lutter contre des projets surdimensionnés, dangereux pour notre santé, néfastes pour notre patrimoine (tel le combat mené contre le projet de ligne Très Haute Tension qui défigurerait la Pévèle). Vous savez mon opiniâtreté en matière de préservation de notre environnement  (création de zone naturelle, classement de notre patrimoine bâti). Vous êtes témoin de ma volonté de favoriser l’arrivée de la fibre optique dans chaque foyer. Vous connaissez  ma pugnacité lorsqu’il s’agit de construire des habitations adaptées aux personnes âgées (nécessité de créer des béguinages dans tous les villages de notre circonscription) et ma détermination à la sauvegarde et au développement de nos associations culturelles et sportives. Ces engagements  qui m’animent au quotidien prennent leur source dans les valeurs humanistes qui ont toujours dicté mes décisions.

C’est pour que chacun d’entre nous puisse profiter du nouvel  élan qu’apporte le programme d’Emmanuel MACRON que j’ai décidé de présenter à En Marche ma candidature à la députation sur la 6ème circonscription du Nord.

Cette candidature m’a dans un premier temps été accordée puis retirée sans aucune explication. J’ai appris ce retrait par la presse. Le représentant En Marche du département du Nord, Monsieur Christophe ITIER m’a fait savoir qu’il ne comprenait pas ce revirement injustifié. L’investiture a été donnée depuis Paris à une personne qui n’habite pas notre territoire et que je ne connais pas, ce que d’aucuns appellent un « parachutage ». Vous avez été nombreux à me demander des explications sur cette incohérence alors même que l’on parle de « moralisation de la vie politique ». Je ne peux vous fournir d’explications à ce jour, elles ne m’ont toujours pas été données.

Les fonctions de député ne s’improvisent pas, les spécificités de notre territoire sont telles, qu’elles demandent d’y vivre et de s’y investir pour le comprendre. Pour ma part, jamais je n’aurais accepté d’être investi sur une autre circonscription que la mienne par  respect pour ses habitants. Ce type de pratique d’un autre temps m’inquiète au moment où on annonce une volonté de moralisation de la vie publique. J’adresse mes sincères remerciements à tous ceux qui ont œuvré à mes côtés pour porter les couleurs de la Majorité Présidentielle : mon équipe, mes amis, ma famille qui depuis deux mois se sont investis pour défendre le projet d’Emmanuel Macron et préparer ma campagne pour les législatives sur notre circonscription.

J’ai toujours été fidèle à François  BAYROU, c’est pourquoi j’ai décidé d’accepter les résultats de la négociation nationale entre le mouvement En Marche et le Mouvement Démocrate auquel j’appartiens. Pour les raisons précédemment évoquées, par respect des valeurs auxquelles je crois, je suis aujourd’hui amené à retirer ma candidature aux élections législatives sur la 6ème circonscription du Nord.

Mais soyez assurés que vous pourrez toujours compter sur moi pour continuer à défendre ce territoire auquel je suis profondément attaché, et pour mener de nouveaux combats à vos côtés, guidé par ma volonté d’agir pour le bien de chacun.

Alain DUCHESNE Maire de Tourmignies
Partager cette page sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *