Profession de foi d'Alain Duchesne

Chères habitantes, chers habitants  de la  6ème circonscription du Nord

L’ augmentation de la compétitivité de nos entreprises, la lutte contre le chômage, la réduction de notre dette publique, la distribution plus équitable de notre richesse, la transition écologique, la place de nos aînés,  sont autant d’enjeux auxquels la France devra faire face dans les cinq prochaines années. Pour relever ce défi,  notre pays a besoin que nous rassemblions autour d’un centre fort, au-delà des clivages politiques, celles et ceux qui souhaitent s’unir pour créer pour chacun d’entre nous les conditions d’un avenir choisi.

Réduire le coût du travail tout en assurant aux salariés une meilleure protection sociale, favoriser l’émergence d’une Europe forte, protectrice, capable de négocier d’égal à égal avec les grandes puissances mondiales, créer les conditions d’un nouveau modèle de croissance soutenue et durable : c’est ce qu’autorise le projet porté par Emmanuel MACRON.

J’ai, à de nombreuses reprises, expliqué la pertinence du programme économique et social développé par notre nouveau président. Je l’ai défendu avec conviction, dans des débats, devant vous, dans les médias. J’ai été le seul élu de notre circonscription à donner son parrainage à Emmanuel MACRON. Ce programme doit désormais se décliner sur l’ensemble du territoire national : chacune des  577 circonscriptions de notre pays  doit pouvoir bénéficier de ses effets de relance.

Vous êtes nombreux à connaître mon implication lorsqu’il s’agit d’œuvrer pour donner des solutions aux jeunes sans emplois sur notre territoire : développement de l’apprentissage, mise en relation écoles-entreprises.  Vous connaissez ma ténacité lorsqu’il s’agit de lutter contre des projets surdimensionnés, dangereux pour notre santé, néfastes pour notre patrimoine (tel le combat mené contre le projet de ligne Très Haute Tension qui défigurerait la Pévèle). Vous savez mon opiniâtreté en matière de préservation de notre environnement  (création de zone naturelle, classement de notre patrimoine bâti). Vous êtes témoin de ma volonté de favoriser l’arrivée de la fibre optique dans chaque foyer. Vous connaissez  ma pugnacité lorsqu’il s’agit de construire des habitations adaptées aux personnes âgées (nécessité de créer des béguinages dans tous les villages de notre circonscription) et ma détermination à la sauvegarde et au développement de nos associations culturelles et sportives. Ces engagements  qui m’animent au quotidien prennent leur source dans les valeurs humanistes qui ont toujours dicté mes décisions.

C’est pour que chacun d’entre nous puisse profiter du nouvel  élan qu’apporte le programme d’Emmanuel MACRON que j’ai décidé de présenter à En Marche ma candidature à la députation sur la 6ème circonscription du Nord.

Cette candidature m’a dans un premier temps été accordée puis retirée sans aucune explication. J’ai appris ce retrait par la presse. Le représentant En Marche du département du Nord, Monsieur Christophe ITIER m’a fait savoir qu’il ne comprenait pas ce revirement injustifié. L’investiture a été donnée depuis Paris à une personne qui n’habite pas notre territoire et que je ne connais pas, ce que d’aucuns appellent un « parachutage ». Vous avez été nombreux à me demander des explications sur cette incohérence alors même que l’on parle de « moralisation de la vie politique ». Je ne peux vous fournir d’explications à ce jour, elles ne m’ont toujours pas été données.

Les fonctions de député ne s’improvisent pas, les spécificités de notre territoire sont telles, qu’elles demandent d’y vivre et de s’y investir pour le comprendre. Pour ma part, jamais je n’aurais accepté d’être investi sur une autre circonscription que la mienne par  respect pour ses habitants. Ce type de pratique d’un autre temps m’inquiète au moment où on annonce une volonté de moralisation de la vie publique. J’adresse mes sincères remerciements à tous ceux qui ont œuvré à mes côtés pour porter les couleurs de la Majorité Présidentielle : mon équipe, mes amis, ma famille qui depuis deux mois se sont investis pour défendre le projet d’Emmanuel Macron et préparer ma campagne pour les législatives sur notre circonscription.

J’ai toujours été fidèle à François  BAYROU, c’est pourquoi j’ai décidé d’accepter les résultats de la négociation nationale entre le mouvement En Marche et le Mouvement Démocrate auquel j’appartiens. Pour les raisons précédemment évoquées, par respect des valeurs auxquelles je crois, je suis aujourd’hui amené à retirer ma candidature aux élections législatives sur la 6ème circonscription du Nord.

Mais soyez assurés que vous pourrez toujours compter sur moi pour continuer à défendre ce territoire auquel je suis profondément attaché, et pour mener de nouveaux combats à vos côtés, guidé par ma volonté d’agir pour le bien de chacun.

Alain DUCHESNE Maire de Tourmignies
Partager cette page sur :

28 thoughts on “PROFESSION DE FOI

  1. Bonsoir Monsieur Duchesne

    J’ ai lu avec attention votre profession de foi relative aux élections législatives
    Je n’ ai voulu répondre de suite, car je suis écœurée de votre éviction aussi rapide.
    J’ ai beaucoup de mal à comprendre, car vous êtes un homme du « cru « , tout le monde vous connaît dans la circonscription. Vous êtes un battant , une personne pugnace ………….. et malgré cela , « En Marche………….vous remercie ! Quel gâchis !
    La candidate d’ En Marche , je ne la connais pas , d’où vient-elle?
    C’ est une parachutée, qui ne connaît je pense, ni la politique , ni la circonscription.
    Il ne faut pas lui donner la chance de réussir.
    Montrons notre mécontentement en votant pour la dernière fois pour Thierry LAZARO , homme de terrain
    Bon courage à Monsieur Duchesne

    Bernadette F

  2. Franchement, je n’ai pas compris pourquoi vous n’avez pas été investi par le Mouvement en Marche.
    Je connais votre implication dans la sauvegarde de notre territoire. En marche avait bien dit qu’il investirait les personnes les plus à même de gagner les législatives. Entre vous et la personne qu’ils ont investi, il n’y a pas photo!
    Comment apporter son suffrage à une personne que l’on ne connaît pas?? La confiance, cela se mérite !!!

  3. Être député, c’est légiférer à l’assemblée nationale. À Paris donc. Ce n’est pas représenter un territoire, contrairement à ce qu’en pense la majorité.
    Certes Alain Duschene aurait été excellent député, son devenir en politique est encore devant lui. Acceptons l’augure qu’un jour il défendra à l’assemblée, nos valeurs mais pas notre pré carré. Pour l’heure, je suis très heureux de sa présence près de nous et je m’honore d’être parmi ses amis.
    J’ose espérer que la République en marche soit encore éloignée des calculs politiques stériles. Que le choix qui a été fait répond à des critères objectifs! En tout état de cause, merci mon très cher Alain pour ton implication. J’allais oublier, Monsieur Ferrand ne répond plus à l’idée que je me fais du mouvement. Il doit donc partir.

  4. Quelle incompréhension ce choix. Certains parlent de stratégie, d’autres de choix nationaux. Moi je parlerai de manque de respect envers les candidats, les militants et surtout les citoyens. Nombreux sont ceux croyant à ce nouveau mouvement, cette philosophie de proximité avec le terrain. Comment peut-on encore mettre en avant ces arguments dans notre circo alors qu’on nous impose une candidate inconnue, aussi respectable soit-elle… et dire que dans la circo d’a côté (la 16e), la situation est similaire. D’ailleurs cela commence à créer de nouvelles polémiques puisque les membres du gouvernement (Darmanin) ne soutiennent pas les candidats EM au niveau local (chez nous et à côté ) … Comment les électeurs peuvent continuer à s’identifier dans le projet? EM est le seul à vouloir rassembler mais … la stratégie est suspecte, etait-ce un leure pour juste avoir les pleins pouvoirs?

  5. Alain et Carine formaient un binôme équilibré, représentant et connaissant parfaitement notre territoire. Tout en ayant une expérience d’élu-e, ils ont tout deux un ancrage fort dans le monde professionnel, cette fameuse société civile qui devient un critère absolu! Difficile de comprendre pourquoi ils n’ont pas été choisis !
    Ce rendez-vous manqué aura peut-être pour conséquence d’empêcher le renouveau souhaité et souhaitable pour la 6e circonscription. C’est bien regrettable, d’autant plus que leur candidature était pensée, préparée et qu’une véritable campagne de terrain aurait été mise en oeuvre rapidement.
    Malgré le goût amer de la déception, je sais qu’Alain et Carine continueront de poursuivre leur engagement humaniste dans leur commune et dans la Pévèle, fidèles à leurs idées et la tête haute ! Cela inspire le plus profond respect.

  6. Alain,

    J’ai pris le temps de la réflexion pour comprendre un tel changement de la part des « hautes sphères ».
    Là dans pareil moment, j’ai raté la marche et je ne suis plus En Marche.. de par leur raisonnement.
    Te connaissant depuis plusieurs années (presque une décade, que le temps passe vite), j’ai toujours vu en toi un Homme : minutieux, précieux, dévoué, (la liste est trop longue)…., homme de terrain qui mouille sa chemise pour trouver une solution pour ne pas dire La Solution à chacuns des problèmes rencontrés. Un joli parcours pour un élu qui a vu sa population augmenté de plus de 20% depuis 2009.
    Tu es une personne respectable de chacun d’entre nous et quoi, qu’est ce que j’apprends, qu’on te retire la place pour les législatives. Késako ? Donner la place à une « personne » sans entité, je ne citerai pas de nom parce que pour moi cette personne m’est INCONNUE. Je ne suis pas le seul à ne pas connaître cette personne. Qui est-ce ? Connait-elle la 6ème circonscription mise à part les « beaux papiers » administratifs ? Ah ça oui, je pense que les dirigeants lui ont offert une belle circonscription, inconnue à ses yeux. Cette personne arrive là comme un cheveu sur la soupe, inconnue au bataillon. Comment voulez-vous que l’on vote pour une personne inconnue alors que depuis des années une personne de terrain et proche du peuple qui vit avec eux tous les jours… qui connait les dossiers locaux, je parle d’Alain Duchesne. Lui, OUI, il est là et est un interlocuteur de taille. Dirigeants, réagissez, En Marche, vous êtes ??? Ou un pas en avant et trois en arrière …. Qui va pleurer en voyant le faible score de la personne que vous avez mis en place ? Un peu de bon sens voyant. On se réveille, vous êtes au courant que personne ne connait cette personne ??? Vous nous dites que vous êtes transparent et bien moi je vous vois bien OPAQUE messieurs les dirigeants. Nous vous accordons notre voix électorale et là vous nous manquer de respect à plusieurs reprises, les deux principales. La première que vous avez remplacé M. Duchesne par une autre personne et que vous n’osez même pas le prévenir de vive voix, il en est informé par la presse et la deuxème fois que vous nous manquez de respect c’est ce côté obscur que vous faites. La politique de l’autruche. « Quoi, il y a un soucis dans la 6ème circonscription ??? Non, pas du tout, nous avons bien une personne pour les législatives. Et, c’est qui ? Je ne sais pas, mais pas grave nous sommes représentés » .

    LAMENTABLE votre choix pour la 6ème circonscription.

    Alain, tu es un gagnant, un homme qui a des ressources, combien de fois je te l’ai dit. On t’a blessé, tu te relèves. Quels regrets pour ma part lorsqu’ils verront le petite score que va réaliser cette personne … Et surtout de ne pas profiter de toutes tes qualités…

    « Tiens, voilà du boudin, Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains, Pour les Belges, y en a plus, Ce sont des tireurs au cul. Nos anciens ont su mourir. Pour la gloire de la Légion. » Nous ne sommes que des soldats méritants et que nous continuerons de nous battre pour l’amour de notre patrie.

    BRAVO MONSIEUR DUCHESNE.

    PS : merci d’offrir un logement à la personne qui remplacera M. Duchesne en ville, je doute fort qu’elle se plaira en campagne où il fait bon vivre.

  7. La décision prise par Alain est tout à son honneur : elle est le témoin, si besoin est, de sa volonté affirmée de respect de valeurs qui lui sont chères et de fidélité à ses convictions. Une décision difficile à prendre sans nul doute, mais qui est à l’image d’un homme qui n’a pour ambition que celle de son territoire, de notre territoire.
    Et je reste persuadé que pour défendre efficacement une circonscription, il faut y vivre, connaître ses atouts et ses difficultés, côtoyer au quotidien ses habitants, mener des luttes sur le terrain à leurs côtés. Quelle déception que cette non investiture !
    Je sais pouvoir compter sur la suite de son engagement, il y tant de combats à mener.

  8. Très deçue de cette decision du national car toi et Carine representiez au mieux le territoire et ses habitants. Moi j’avais fait mon choix et tant pis si là haut ils en ont décidé autrement. Le 11 juin faites comme moi innondez les urnes de la 6eme circo avec des bulletins Alain Duchesne et Carine Jourdain pour leur montrer que nous ne sommes pas d’accord avec leur décision !!!!

  9. Incompréhensible ! On préfère un homme de terrain à une inconnue ! Les incohérences de la politique ! Quand les logiques d’appareil priment sur l’intérêt général ! Et on veut encore nous faire croire à la politique ! Difficile

  10. Connaissant l’engagement d’Alain au sein de sa commune, il était le candidat idéal pour représenter notre circonscription. Dommage qu’on soit les seuls à s’en être rendu compte…
    On continuera de te soutenir!

  11. Alain était à mon avis le seul candidat pour notre circonscription , homme de terrain , connaissant les enjeux et les défis de ce territoire ;
    Il l’a prouvé à maintes reprises.
    Bonne continuation à toi .

  12. Salut Alain
    Des sentiments contradictoires m’habitent depuis ton éviction. Je comprends ton amertume et ta colère. J’avais partagé cet espoir avec toi et je suis certaine que tu aurais réalisé un travail magnifique car tu es un homme d’expérience, pugnace et déterminé.
    Quand tu as décidé de rejoindre En Marche, tu connaissais cette nouvelle politique d’investir des gens de la « société civile ». Le fait est que te pressentir dans un premier temps puis ne pas te retenir ensuite est incompréhensible et inqualifiable. Je pense aussi que retirer ta candidature était malheureusement nécessaire. Un acharnement aurait été mal compris et t’aurait desservi. Cependant, je ne veux pas rentrer dans la polémique du « parachutage » que j’observe dans les messages précédents et je pense qu’il est dangereux de se dire qu’on ne votera pas pour cette personne qui a été investie.On veut donc que tout reste en place comme avant ? ou pire que des voies s’en aillent vers les extrèmes ?
    Enfin, je pense que notre commune garde son maire et je suis , malgré toutes les questions que je me suis posée, très heureuse de travailler à tes côtés pour le bien et le bonheur des Tourmignisiens.
    Avec toute mon amitié.

  13. Alain, il est vrai que ton implication au sein des habitants de la Pévèle depuis de nombreuses années est indéniable ! Connaissant pourtant parfaitement le terrain, il est très regrettable que ce soit une autre personne qui puisse représenter la 6eme circonscription ! Surtout une personne ne connaissant pas ou peu notre circonscription !! Les personnes de mon entourage ne comprennent pas non plus. Je suis certain que ta proximité, ton écoute, et ton investissement avec les gens de la Pévèle finiront par te permettre d’être reconnu à ta juste valeur. Bonne continuation à toi.

  14. Est-ce une décision politique venant du national ?
    On est en droit de s’interroger sur cette investiture !
    Alain était sans conteste le meilleur candidat sur notre circonscription, homme de terrain, connaissant les enjeux et les défis de ce territoire.

  15. Incomprehensible ! comment suivre la majorité présidentielle quand on ne connait pas la personne qui a été investie! Comment va-t-elle faire sur les sujets sensibles qui nous intéressent nous, les habitants de la Pévèle et alentours?
    Choisir Alain était tellement limpide et évident !
    j’espère qu’il aura l’occasion de montrer sa maitrise des dossiers et ses talents au niveau national dans l’avenir

  16. Alain est un homme de convictions,humaniste qui pense à l’intérêt général et au bien de tous. Proche des territoires et des citoyens, il saura les défendre.
    Je l’ai côtoyé lorsque je j’étais maire et je travaille avec lui en tant que conseiller communautaire. J’apprécie ses qualités humaines et sa persévérance pour défendre les dossiers, vous pouvez lui faire confiance.

  17. Lorsque l’on passe tout son temps libre avec dévouement, sincérité, dans l’intérêt de ses concitoyens, il est cruel et désolant de ne pas être reconnu par la « Machine politique ».
    Alain, nous vous connaissons, nous savons ce que vous valez.
    Pour la première fois, un candidat aurait eu des chances de gagner dans une triangulaire contre le député sortant qui a déjà à son actif 4 mandats !
    En Marche n’a assurément pas choisi la bonne personne sur ce territoire qui méritait l’investiture d’un candidat engagé et talentueux.

  18. Alain Duchesne a les virtuosités et une totale légitimité pour représenter notre territoire : la maîtrise du programme qu’il défend, l’engagement, l’humanisme, le pragmatisme et l’expérience politique. Je l’ai encouragé à maintenir sa démarche mais il n’est pas homme à renoncer à son engagement initial.

  19. « Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords. »

    Heureux de garder un maire compétent et intègre à temps plein.

  20. La moralisation de la vie politique prônée par François Bayrou semble avoir bien vite quitté les préoccupation d’En Marche. C’est bien regrettable.
    Ce parachutage prive le territoire d’un élu qui agit avec conviction et depuis des années pour son développement, le bien-être de ses habitants et la protection de son espace naturel.
    Oui, Alain, continuez à oeuvrer pour ce territoire, il a besoin de vous.

  21. JD
    Desolant ! Une stratégie de la machine politique parisienne qui a, bien sur, besoin du petit peuple de province pour s’assurer une légitimité mais pas de représentants dévoués à leur territoire et à leur population.
    Décision regrettable de ce mouvement qui veut développer une nouvelle politique et qui ne présente même pas de candidature dans certaines circonscription pour ne pas gêner d’anciens opposants. .. moralisation de la représentation politique ? Ou arrangement d’amis du moment ?

  22. J’invite toutes les personnes qui souhaitent voir ce qu’est un homme respectueux de ses convictions et d’une droiture parfaite à vous rencontrer.

    Vous avez toujours rejeté les coups tordus et les manœuvres d’appareils, d’où qu’elles viennent.

    Votre décision force le respect.

  23. Quel dommage de ne pas avoir eu cette investiture ! Homme de terrain et de la circonscription Alain , associé à Carine paraissait un ticket assez intéressant pour aller contrer le député sortant bien implanté dans le territoire. Dommage qu En Marche n ait pas vu cette importance de l appartenance au territoire , il manquera certainement ces quelques points important dans le décompte final.

  24. Quelle triste nouvelle .. nous avions l’occasion d’avoir l’homme de la situation, engagé et intègre. À quoi bon soutenir, se mettre « en marche » derrière une personne « parachutée ».. quels sont les critères de sélection? S’il s’agit d’engagement lors d’une campagne présidentielle, c’est une raison nécessaire mais à mon sens certainement pas suffisante. Des explications s’imposent.. je suis très déçu .. Ça commence bien …

  25. Notre circonscription perd un candidat de qualité; le seul qui, à mon sens, pouvait réellement battre le député sortant. Certes la République en Marche souhaitait renouveler le paysage politique français au travers des investitures pour les législatives, mais ce renouveau ne doit pas s’effectuer au détriment du talent et de l’expérience. Vraiment déçue.

  26. Je regrette qu’Alain Duchesne ait décidé de retirer sa candidature. Il le fait par loyauté envers le mouvement dont il partage les valeurs. Cependant, bien que je partage ces valeurs également, je m’interroge sur l’opportunité de soutenir la candidate investit.
    Cela a-t-il du sens?

    1. Alain était à mon avis , le seul candidat pour notre circonscription , homme de terrain , connaissant les enjeux et les défis de ce territoire.
      Il l’a prouvé à maintes reprises .
      Bonne continuation à toi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *